Le Maroc achète des chars américains

thumbnail

Le département d’État américain a approuvé la vente de véhicules de récupération blindés Hercules M88 au Maroc pour 239,35 millions de dollars. Les informations ont été partagées par The Defence Post, qui provenait de la Defense Security Cooperation Agency des États-Unis (DSCA).

La vente porte sur 25 véhicules neufs M88A2 et / ou M88A1, ainsi que des mitrailleuses, des lance-grenades et plusieurs autres équipements militaires, peut-on lire sur le site. Par cette acquisition, le Maroc entend « améliorer sa capacité à répondre aux besoins actuels et futurs de récupération des véhicules de combat ». Mieux encore, le Royaume entend moderniser ses forces armées en mettant à jour leur capacité de récupération des véhicules de combat. Le nouvel équipement, qui sera fourni par le fabricant d’origine du M88, BAE Systems, renforcerait les intérêts américains en soutenant les capacités de défense du principal allié, le Maroc, et « ne changera pas l’équilibre militaire de base dans la région ».

Le M88 Hercules blindé, ou système de levage et d’évacuation pour véhicules de combat lourds, est conçu pour soulever ou remorquer, sous le feu, des véhicules de combat bloqués ou endommagés. Le M88 d’origine, le M88A1, a été conçu au début des années 1960, sur la base du châssis du char M60 Patton. Le M88A2 plus lourd a été développé dans les années 1990 en partie en raison de la nécessité de remorquer le char Abrams M1.

Back To Top