Aplatophis chauliodus
Culture

Aplatophis chauliodus : le monstre serpenton dentu est tellement insolite

Il existe dans les profondeurs océaniques une très grande diversité d’espèces marines dont certaines ne sont que rarement observées. Avec parfois une apparence étrange digne d’un monstre, la découverte de ces spécimens pourrait vous donner des frissons. L’Aplatophis chauliodus, l’un d’eux, est d’ailleurs considéré comme l’un des monstres marins les plus insolites. Description !

Aplatophis chauliodus : quelle est son origine ?

L’Aplatophis chauliodus est une espèce issue du règne animal, de l’embranchement des chordata ou chordés. C’est un spécimen rare de la famille des Ophichthidae, révélé pour la première fois grâce à une description de James Erwin Böhlke.

Son appartenance à la famille des Ophichthidae justifie la forme très allongée de son corps, avec une ressemblance particulière avec le serpent. Il est du sous-embranchement des vertebrata et possède donc une colonne vertébrale. Il a très vite été associé au genre Aplatophis à cause de ses nombreux traits caractéristiques, d’où son nom Aplatophis chauliodus.

Ce monstre marin ne possède ni nageoires ni écailles et a alors été identifié comme appartenant à l’ordre des anguilliformes. Une étude réalisée par le spécialiste des anguilles Kenneth Tighe sur un spécimen apparu au Texas a permis d’observer certaines de ses spécificités. La créature avait échoué sur une côte à la suite du passage de l’ouragan Harvey.

Aplatophis chauliodus : le monstre serpenton dentu insolite

Encore appelé serpenton dentu, le premier spécimen de ce monstre insolite a été observé en 1798. C’est un habitué des eaux marines tropicales qui se retrouve notamment du côté ouest des eaux de l’océan atlantique. Bien qu’il soit possible de le rencontrer dans les profondeurs des eaux mexicaines, celles du golfe du Mexique et de la Guyane française constituent ses zones de prédilection.

Généralement, l’Aplatophis chauliodus se localise à une profondeur allant de 30 à 90 m du niveau de l’océan, ce qui ne favorise aucune rencontre avec l’animal. S’il doit son appellation « serpenton » à sa ressemblance au serpent, son museau plein de dents lui a valu le complément dentu.

Lors de sa découverte sur les plages du Texas, tout portait à croire qu’il n’avait pas d’yeux, car seules ses deux mâchoires et ses dents étaient visibles. Pour un animal aquatique, sa denture est particulièrement surprenante. En effet, outre les rangées latérales de dents, 3 dents crochues et 4 dents longues et pointues sont respectivement visibles sur les mâchoires inférieures et supérieures.

Cette denture est parfaite pour son alimentation essentiellement composée de poisson osseux et de crustacés divers (crabes, crevettes, langoustes…). Les mâles de cette espèce marine peuvent atteindre une longueur de 80 cm.

Si aucun doute n’entoure la nature du serpenton dentu, l’existence ou non de ses yeux demeure jusqu’ici une intrigue qui passionne les spécialistes.

Rédactrice depuis de nombreuses années, j'ai le loisir de partager mes écrits avec passion et dévouement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *