Les bougies sont sacrées. C’est pour cette raison que cet accessoire est plus populaire dans les temples et les endroits avec une certaine intimité. La bougie artisanale existe sous de nombreuses formes : modernes et naturelles.

Les étapes pour avoir une bougie naturelle

La bougie naturelle est fabriquée à partir de produits respectueux de l’environnement et de la santé. Comment réussir cette production ? Il suffit d’acheter des kits spécifiques ou de suivre des tutoriels sur Internet. Cire dans la pastille, mèche de bougie pré-cirée avec support, récipient (petit pot en verre), huile essentielle pour aromatiser, ustensile de mesure en verre… Ce sont des ustensiles nécessaires. On pose d’abord les pièces métalliques qui composent le fond de la mèche sur le fond du petit pot.

  • Prenez une fourchette et collez-la à l’autre extrémité de la mèche.
  • La mèche doit être bien tirée et droite. La fourchette est placée sur le récipient.
  • Mettez de l’eau dans un récipient pour vérifier sa contenance exacte.
  • Vous devez remplir le pot à moitié avec de l’eau.
  • Chauffez la cire modérément, remuez-la uniformément et sortez-la.

Vous pouvez librement choisir l’intensité du parfum. Pour une bougie naturelle légèrement parfumée, 450 grammes de cire et 10 gouttes d’huiles essentielles suffisent. Pour les bougies à fort parfum, il est nécessaire d’en rajouter. Quant à la couleur, quelques gouttes de colorant alimentaire sont intéressantes.

N’oubliez pas de bien mélanger le produit pour obtenir un bon mélange. À ce niveau, il est recommandé de placer le petit récipient dans une position bien droite. Ne touchez pas la cire lorsqu’elle est chaude. La cire doit bien sûr refroidir et durcir, il faudra attendre quatre heures maximum. Pour que les fissures ne soient pas présentes, laissez votre bougie naturelle à température ambiante.