Variole du singe
Santé

Variole du singe : ce que vous devez savoir sur cette maladie contagieuse

La variole du singe semble apparaître en France, la transmission est possible avec un contact rapproché. Il peut être judicieux de connaître les symptômes pour identifier rapidement la maladie. En regardant les différentes photos présentes sur la toile et de préférence via les sites renommés et fiables, vous pourrez constater qu’elle se manifeste avec des boutons. 

La variole du singe : c’est quoi ? 

Appelée Monkeypox, cette maladie semble prendre de l’ampleur dans le monde entier avec notamment des cas en France. Toutefois, le virus était autrefois identifié en Afrique, mais il gagne du terrain. Il s’agit d’une maladie quelque peu connue puisqu’elle est liée à la variole classique. Elle n’est pas rare puisque les scientifiques la connaissent depuis plusieurs siècles. 

  • Comme c’est le cas pour de nombreuses maladies, les symptômes à connaître sont relativement simples. 
  • Fièvre, frissons, fatigue, faiblesse musculaire, ce sont les principales manifestations identifiées chez les personnes qui ont développé la variole du singe
  • Vous pouvez aussi souffrir d’un gonflement des ganglions lymphatiques. 
  • Dans tous les cas de figure, n’hésitez pas à vous rendre chez le médecin pour qu’il puisse réaliser un diagnostic.

En effet, la variole du singe est contagieuse, la transmission au sein de la famille et avec les personnes extérieures est possible si le contact est rapproché. En parallèle de ces symptômes, vous avez aussi des boutons qui apparaissent au niveau des pieds, de la paume de la main et certaines personnes ont une éruption cutanée au niveau de la bouche. 

Comment identifier les boutons de la variole du singe ?

Les boutons sont assez douloureux, ils sont entourés avec un petit cercle rouge comme le mentionne l’agence américaine. Ils sont aussi remplis avec du liquide. Pour la plupart des malades, la variole du singe disparaît après trois semaines. Il est possible de le constater lorsque les boutons réduisent. 

  • Pour la variole du singe, aucun traitement ne semble être connu.
  • Vous pouvez combattre les symptômes qui s’apparentent à une grippe avec des médicaments classiques. 
  • Du côté de CNN, les spécialistes précisent qu’il existe un vaccin, il peut donc être utilisé pour empêcher le développement de cette variole du singe. 

En ce qui concerne la transmission, il faut un contact rapproché, un échange de gouttelettes ou encore de muqueuse. Elle pourrait aussi être identifiée à travers du linge contaminé par cette maladie. Par rapport au Covid-19, la transmission semble moins importante pour le Monkeypox. Si vous avez un doute, prenez le temps de contacter un médecin traitant. 

Rédactrice depuis de nombreuses années, j'ai le loisir de partager mes écrits avec passion et dévouement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *